Documentation et édition en art contemporain — Artistes visuels de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Karim KAL

mise à jour le 10 Avril 2017

Publications

Arrière-pays


Editions Loco, Paris
Publié le Lundi 30/09/2019
Monographie de Karim Kal, réalisée avec le concours de la Drac Auvergne-Rhône-Alpes
Texte de Clément Chéroux, fr/en
24x30cm, 196 pages, env. 100 reproductions couleur
Couverture reliée plein-papier

Karim Kal met en place un travail dans une perspective documentaire. La nature descriptive de la photographie est nuancée par le travail autour de la lumière et de la composition. Ses photographies proposent une appréhension indicielle du territoire et recherchent un équilibre entre les éléments permettant une lecture sociale, politique du sujet, et une économie formelle puisant dans le vocabulaire des abstractions. Nombre de photographies réalisées à la chambre ont été prises dans les quartiers populaires des zones périphériques de villes comme Lyon, Paris ou Alger. Relevés de formes, les images de Karim Kal renvoient simultanément à l’idée de relégation des territoires de banlieue et à un formalisme pictural évoquant les abstractions géométriques des années 1970 et 1980. Cette monographie est accompagnée d’un texte inédit de l’historien de la photographie Clément Chéroux.

http://www.editionsloco.com/Arriere-pays
Expositions

Là où les eaux se mêlent
15ème Biennale de Lyon


Musée d'art contemporain de Lyon
VEDUTA & Exposition internationale
Mercredi 18/09/2019 - Dimanche 05/01/2020
Commissariat : équipe curatoriale du Palais de Tokyo
Résidence dans le cadre de VEDUTA, en collaboration avec Alliade/Maison des Projets et l’Établissement Pénitentiaire pour Mineurs à Meyzieu, et dans le cadre du dispositif Culture et Santé du Centre de Rééducation Fonctionnelle de Bourgoin-Jallieu.

La pratique photographique de Karim Kal a pour principal objet la question du territoire, qu’elle soit abordée directement à travers les lieux ou par la rencontre avec leurs habitants. Dans les travaux qu’il consacre à l’environnement urbain, il envisage le bâti comme un marqueur culturel et idéologique et s’intéresse autant aux limites qu’il génère qu’aux stratégies adoptées pour les contourner. Lors de cette double résidence, l’artiste explore des lieux de vie(s) en proposant aux volontaires de lui donner accès à leur point de vue sur le monde.

https://www.biennaledelyon.com/artistes/karim-kal/