Documentation et édition en art contemporain — Artistes visuels de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Jérémy LIRON

créé le 05 Juin 2014

Rencontres

Rencontre avec l'écrivain Armand Dupuy
et l'artiste Jérémy Liron


Libraire Michel Descours, Lyon
Samedi 22/02/2020 17H00 19H00
À le prendre à la lettre, le terme de monographie paraît insuffisant pour qualifier l’ouvrage d’Armand Dupuy. Sous-titrée « Récits, pensées, dérives & chutes », cette longue étude de la peinture de Jérémy Liron désarçonne dès les premières lignes en restituant en flux de conscience le désarroi d’un chaos de sensations – approche fort subjective, annonciatrice d’une diversité inattendue des régimes d’écriture. Et de fait, si la suite de l’ouvrage réserve des analyses d’une clarté toute classique, ce désemparement initial marque la recherche de bout en bout : « ce qu’on voit face à une peinture n’est que notre propre contact avec elle », selon la formule de Bernard Noël qui sert de boussole à l’auteur. L’enquête prend l’allure d’un drame introspectif. Elle ne sondera pas seulement l’œuvre, mais aussi bien celui qui prétend la voir et l’écrire.

> Réservations recommandées
reservation.descours@gmail.com

https://www.librairie-descours.com/index.php
Publications

Jérémy Liron - Récits, pensées, dérives
& chutes


Éditions L'Atelier contemporain
Monographie
Publié le Vendredi 10/01/2020
Écrit par Armand Dupuy, avec une préface de Marc Desgrandchamps.

Sous-titrée « Récits, pensées, dérives & chutes », cette longue étude de la peinture de Jérémy Liron désarçonne dès les premières lignes en restituant en flux de conscience le désarroi d’un chaos de sensations – approche fort subjective, annonciatrice d’une diversité inattendue des régimes d’écriture. Et de fait, si la suite de l’ouvrage réserve des analyses d’une clarté toute classique, ce désemparement initial marque la recherche de bout en bout : « ce qu’on voit face à une peinture n’est que notre propre contact avec elle », selon la formule de Bernard Noël qui sert de boussole à l’auteur. L’enquête prend l’allure d’un drame introspectif. Elle ne sondera pas seulement l’œuvre, mais aussi bien celui qui prétend la voir et l’écrire.

http://www.editionslateliercontemporain.net/a-paraitre/monographies/article/jeremy-liron

ÉDOUARD


Éditions Strandflat
Publié le Samedi 09/11/2019
17 vanités, format 21x30, sur photo paper demi matt, et deux textes dans un coffret carton, tirage courant numéroté (80 exemplaires)
Tirage de tête signé et numéroté (10 exemplaires), monotype peinture à l'huile et encre pour gravure, format 21x30, signé au crayon

Vanités de Peggy Viallat-Langlois et textes de Jérémy Liron

Disponibles sur le site de STRANDFLAT mi-novembre.

http://strandflat.fr/